Le Roi du Silence
Deux jeunes mariés pistent une énigme enfouie dans leurs souvenirs. Parcourant le plateau de Millevaches d'ouest en est, ils réveillent sous leurs pas la mémoire des lieux, une mémoire résistante, irréductible ici, comme le démontrent encore une fois les évènements récents.


C'est d'abord l'histoire d'une noce contemporaine dont on va suivre les péripéties pendant trois journées.
Le dénouement, nous le réserverons pour les spectateurs du final, c'est-à-dire du dernier jour.
Le mariage se fait entre un homme originaire de l'Inde, Shahzada et une femme originaire du Plateau de Millevaches, Rose. Ils ont tous les deux la trentaine ; ce n'est donc pas un mariage de jeunesse.
Au fil de la pièce, on découvre qu'il y a des choses qui clochent ; pourtant les époux s'aiment ; on pressent l'existence d'un non-dit dans leur histoire, comme si « le Silence était Roi ». Mais il faudra que le spectateur attende jusqu'au dernier jour pour rassembler toutes les pièces du puzzle, pour résoudre l'énigme.
Cette noce réunit une trentaine de personnes de générations différentes.
En parallèle à l'histoire de ce couple et des familles, l'auteur a conçu une multitude de scènes qui n'ont pas de rapport direct avec l'histoire du mariage. Ces tableaux sont construits en lien avec le paysage et l'espace dans lesquels ils se racontent comme si les lieux exhumaient les empreintes humaines : des paroles, des sons, ou des images (par exemple réfugiés espagnols, gaulois en exil, scènes de la Résistance...)
Il y aura une alternance régulière entre ces deux manières de raconter et la théâtralité de la pièce sera trouvée dans ce va et vient entre la Grande Histoire et celle des hommes d'aujourd'hui.
Le fil conducteur est la noce ; elle nous tient en haleine, avec son intrigue, son secret.
Entre les nombreuses scènes jouées que propose la pièce LE ROI DU SILENCE, des installations plastiques, sonores ; mais aussi, à l'intérieur même du théâtre, des incursions en langue occitane avec les musiques, les chants et les danses appartenant à cet espace là ; un pays coloré, un pays vivant avec des femmes, des hommes, des adolescents et des enfants qui nous parlent de liberté, de résistance.
Le Roi du Silence
Texte de
Laurence Biberfeld


Mise en scène
Claude Montagné
et
Sylvie Peyronnet
Le Roi du Silence
avec
Tiffen Hervouet
Alexandre Arathoon
Julien Saada
Sonia Erhardt
et les élèves des ateliers
Diaporama