la Forêt Mouillée et La Grand Mère
Comédies en un acte de Victor Hugo
Représentations : 23 au 26 juillet et 30 juillet au 2 août 2014

Lieu :
Le Parc du Château de la Diège en plein air à Ussel (19)
LES PIÈCES
« La Forêt mouillée » est une comédie fantastique et féérique. Dénarius, dépité par les femmes se réfugie dans la forêt juste après la pluie pour y cherche l'idéal ; il s'abandonne à l'apparence d'une beauté idyllique, pleine de paix et d'harmonie. Mais bien vite la Nature reprend le dessus, et en vertu du principe de vie, s'amuse et tourne en dérision les résolutions du bonhomme. C'est alors qu'apparaissent deux silhouettes féminines...

La seconde pièce, « La Grand-mère », sera jouée dans un deuxième espace. Cette comédie sous-titrée « la victoire des petits » nous raconte que ceux qui sont privés d'amour peuvent être dangereux. Le duc Charles est proscrit, cela fait dix ans qu'il erre dans la Forêt où il s'est construit un bonheur avec femme et enfants ; sa mère, Margrave, Duchesse de Hanovre, instruite de sa cachette, se rend sur les lieux, déterminée à le ramener de force dans le droit chemin, seulement voilà les enfants nés de l'amour surgissent en pleine opération…
NOTE D'INTENTION
Pour la quatrième saison, nous créons à la demande de la Ville d'Ussel un spectacle de théâtre dans le Parc de la Diège.

Cette année nous avons choisi de présenter deux comédies de ce grand auteur français du XIXème siècle qu'est Victor Hugo. En effet, nous souhaitions réinvestir le lieu scénique habituel autrement qu'en disposition frontale face au Château et le théâtre de Victor Hugo offre une immense palette de possibilités scéniques.

En nous plongeant dans le recueil du Théâtre en Liberté,- le théâtre des rues et des bois de Victor Hugo-, nous abordons une partie de l'œuvre dramatique inconnue du public. C'est dans le contexte de son exil que l'auteur écrit ces pièces et son style s'en ressent : très novateur par sa fantaisie, son invention et sa poésie.

La liberté hugolienne prend tout son essor dans cette pièce fantastique et féérique qu'est « La Forêt mouillée ». C'est dans ce « drame de l'invisible » que le personnage de Dénarius en se réfugiant dans une forêt juste après la pluie, cherche l'idéal ; il s'abandonne à l'apparence d'une beauté idyllique, pleine de paix et d'harmonie, malgré les pièges à loup. Mais bien vite la Nature prend le dessus, et en vertu du principe de vie, s'exprime, s'amuse et tourne en dérision les résolutions du bonhomme. Dénarius qui venait de prendre le parti de la chasteté succombe à la vue de la première venue, une grisette à la jupe relevée. Cette comédie d'une vigueur satirique surprenante met en scène une véritable symphonie des voix de la nature qui tourne en dérision notre propre tendance à l'idylle.

La seconde pièce « La Grand-mère » sera jouée dans un deuxième espace du Parc de la Diège ; le public cheminera d'un lieu à l'autre sur un parcours spécifique qui sera scénographié. Cette comédie sous-titrée « la victoire des petits » nous raconte que ceux qui sont privés d'amour peuvent être dangereux. Le duc Charles est proscrit, cela fait dix ans qu'il erre dans la Forêt où il s'est construit un bonheur avec femme et enfants ; sa mère, Margrave, Duchesse de Hanovre, instruite de sa cachette, se rend sur les lieux, déterminée à le ramener de force dans le droit chemin, seulement voilà les enfants nés de l'amour surgissent en pleine opération…

Avec Victor Hugo nous proposons au public un théâtre de tous les âges, de toutes les classes sociales. Nous voulons offrir aux spectateurs une joyeuse traversée des apparences ; pour cela nous développerons le lyrisme du vers libre hugolien par le travail original de chaque acteur. Dans ce théâtre le grotesque propre au rire de la comédie se joue des situations d'apparence dramatique. Pour nous y aider une scénographie originale, rompant avec tout décorativisme sera déployée dans ce magnifique lieu du parc de la Diège. Le Théâtre en Liberté sera ainsi traité fidèlement à ses origines : une oeuvre rebelle aux conventions du théâtre classique, un théâtre nouveau d'où jaillissent les contradictions de l'humain.
la Forêt Mouillée et La Grand Mère
la Forêt Mouillée et La Grand Mère
la Forêt Mouillée et La Grand Mère
la Forêt Mouillée et La Grand Mère
la Forêt Mouillée et La Grand Mère
la Forêt Mouillée et La Grand Mère
Affiche Ah La belle étoile
Mise en scène
Sylvie Peyronnet

Scénographie
Loranéma et Marlène Berkane

Costumes
Aude Desigaux

Lumières
Thierry Salagnac

Régie générale
Nadine Gagnant
Château de la Diège
Distribution
La Grand-Mère
Sylvie Levesque

Dénarius et Herr Groot
Sylvain Méallet

Balminette et Emma Gemma
Alice Montagné

Oscar et Charles
Guillaume Delalandre

Et les élèves des Ateliers-théâtre de La Chélidoine :

Les enfants
Adèle et Louis Canet Borie, Chloé Gaillard

Madame Antioche
Pascale Desseauve

La Forêt Mouillée, Les paysans, les bourgeois, les soldats
Antoine Carenci, Isabelle Chung, Josette Gouyon, Yoann Jacquet, Myriam Michielin, Colette Muglia, Christian Taverne, Elisabeth Ventadoura