Les Fiancés de Vorey
Lecture-Spectacle d’extraits du recueil de Lettres de Léon et d’Odette écrites au cours de la Première Guerre mondiale.
Publication à l’initiative de Thelma Dumas.

Cette correspondance amoureuse nous permet de croiser la vie quotidienne de la France rurale grâce aux lettres d’Odette Breymand vivant à Vorey-sur-Arzon (Haute-Loire) avec celle du Front avec les lettres de Léon Dumas, sergent 53e régiment d’Infanterie.
Ce spectacle est le témoignage poignant d’une époque troublée et désespérante que l’amour seul parvient à dépasser.
Nous avons choisi cette correspondance plus particulièrement parce qu’elle nous raconte la guerre du point de vue d’un homme et d’une femme qui s’aiment.
Leur vision respective permet une confrontation entre ce que représente la guerre pour les deux sexes puis pour le couple.
Nous avons relevé l’utilisation d’un même vocabulaire pour le scandale que représente cette « boucherie », vocabulaire partagé par les habitants de Vorey, et les soldats du front.
La relation amoureuse permet de suivre le dépassement dont les deux protagonistes font preuve pendant quatre années, les permissions allant de quatre à sept mois d’intervalle.
La patience, l’écoute mais aussi les confrontations entre les deux partenaires que sont Léon et Odette, mettent en lumière une véritable richesse littéraire,
Les amoureux cherchant à se séduire perpétuellement pour ne pas se perdre.
Enfin cette lecture permet de tisser une toile originale entre ces deux variations que sont l’amour et la guerre.
Les Fiancés de Vorey
Création :
Compagnie théâtrale
La Chélidoine

Conception et réalisation :
Sylvie Peyronnet

Éléments sonores :
Bernard Audureau

Affiche :
Cyprien Bonin

Éléments plastiques :
Babeth Kolb

Lecture à deux voix avec :
Claude Montagné
et
Sylvie Peyronnet.


Durée : une heure

Les Fiancés de Vorey
Les Fiancés de Vorey
Les Fiancés de Vorey
Les Fiancés de Vorey
Crédits photographiques : Nicéphore