Les Chiens ne font pas des Chats
Deux personnages, l'adjudant à la retraite et sa fille viennent tour à tour nous confier leurs réactions face aux événements de leur vie.
Ils nous entrainent dans des situations abracadabrantes, loufoques, où l'imprévisible est toujours de mise.
Il m'a semblé que le music-hall était le lieu approprié pour ces deux créatures étonnantes afin qu'elles puissent témoigner en direct et nous faire partager leur façon de voir et d'appréhender le monde.
Comme dans tout music-hall, il y a le pianiste de service qui sera malgré lui embarqué dans leurs utopies ou leurs angoisses.
Et « les chiens ne faisant pas des chats », nos deux personnages seront l'un comme l'autre happés par leur certitude.
L'écriture de Claude Bourgeyx est empreinte d'humour, de folie et aussi de violence, elle draine une atmosphère qui engendre le rire et les larmes ; tantôt féroce avec nos contemporains, tantôt naïf, nous parcourons un imaginaire débordant de fantaisie.
Gilles David
Les Chiens ne font pas des Chats
Montage d'extraits de trois textes de Claude BOURGEYX
PETITES FÊLURES
DERNIÈRES FÊLURES
MADEMOISELLE WERNER
Les Chiens ne font pas des Chats
Mise en scène
Gilles David

L'adjudant
Claude Montagné

Mademoiselle Werner
Sylvie Peyronnet

Piano et chant
Gilles Favreau (création)
Bernard Audureau ou
Gilles Favreau (reprise)
Diaporama